La route des épices et Stone Town – Zanzibar

dav

Voici deux options de visites à réaliser sur l’île de Ungunja de Zanzibar. Nous avons opté pour une combinaison de ces deux activités car les visites ne sont pas loin l’une de l’autre.

Stone Town :

À refaire, je logerai quelques jours à Stone Town en début de séjour (mais pas trop car il y fait étouffant) pour explorer en profondeur ce que cette ville a à offrir. Vous apprécierez les balades en bord de la promenade avec l’effervescence de la ville, les petites échoppes et les chapatis sur les grilles sans oublier les appels à la prière en fond sonore… L’air est plus frais au bord de l’océan mais une fois dans les méandres de la ville, il devient juste irrespirable. Peut-être que, comme nous étions basé à Paje où le vent soufflait tout au long de la journée, nous ressentions plus intensément cette sensation. Si vous arrivez par l’aéroport ou en bateau de Dar Essalam, restez y deux nuits au moins avant de vous aventurer vers d’autres coins de l’île ou vers d’autres îles de l’archipel .

La ville et son architecture vous plongent dans une espèce de passé colonial qui ne peut vous laisser indifférent. Les vieilles façades sont souvent tristement négligées elles vous charmeront malgré tout. On aime les ruelles, les enfants revenant des cours en uniforme, la mixité de la population… Une ambiance vive dans ses bruits et nonchalante par son climat. Il y a une atmosphère délicieusement exotique qui vous séduira certainement.

À faire :

-Souper au Forodhani Gradens sur la pormenade connu pour ses échoppes de délicieuses spécialités locales, ses artisans, ses musiciens…

-Promenez-vous gratuitement sur le vieux fort. Il n’y a pas grand chose à faire mais c’est idéal pour une petite balade non loin de la promenade.

-Faites un stop devant la maison de Freddy Mercury. Vous l’imaginez grandir là? La vie des gens est pleine de richesses et d’inconnues.

– De la capitale, vous pouvez partir en excursion pour voir les tortues. PRISON ISLAND tour. Vous serez probablement accosté sur la promenade et pourrez négocier. Entrée 4$ et vous pourrez négocier l’excursion dans son ensemble pour 15$ (transport en bateau inclus). Construit pour être une prison, le bâtiment à été un ancien hôpital colonial suite à des épidémies. C’est devenu un lieu de quarantaine fin du 19ème siècle.

-Visitez le musée palace 3$ + pourboire pour votre guide (je vous recommande un guide en fin d’article.). L’histoire des Sultans jouent dans cette découverte de Zanzibar.

– Recueillez-vous et apprenez de l’histoire à l’ancien marché aux esclaves. Lorsque l’on regarde, c’était il n’y a pas si longtemps. 5$ l’entrée +option guide

Notre guide à Zanzibar s’appelle Ahmed est après avoir appris de façon autodidacte le français, il exerce avec fierté son travail de guide. Contactez le par WhatsApp +255686429826. N’hésitez pas à le contacter au préalable car il n’est pas constamment connecté.

Avec Amhed- Exploration Stone Town

La route des épices :

Pour moi, il s’agit d’une activité à faire absolument sur l’île. Il existe plusieurs sites proposant cette visite. En fait, les épices ne sont plus produites sur l’île pour être commercialisées. Les communautés se rassemblent afin d’aménager un territoire avec plusieurs épices et fruits locaux et organisent ces tours. Le parcours est bien pensé et vous apprendrez des choses sans aucun doute.

Saviez-vous à quoi servait la poudre blanche du cœur de la noix de muscade ? L’alcool n’étant pas autorisé, les danseuses orientales mettaient cette poudre dans leurs boissons et celle-ci avait la capacité de les rendre joyeuses (effet pompette il semblerait). Les effets de l’alcool sans alcool. La texture rouge qui ressemble à de la cire est elle utilisée sur l’île par les habitants pour parfumer leurs vêtements. Ils le portent constamment sur eux.

J’ignore par contre la provenance exacte des épices à l’échoppe où sont vendues ces dernières. Seuls les clous de giroffes sont encore produits à Zanzibar et commercialisés internationalement.

Notez que les épices sont moins chères au marché de Stone Town, même si on a tenté de me faire croire le contraire… J’ai en effet joué au petit jeu de la comparaison. J’ai toutefois acheté des épices sur les deux marchés car tout le monde travaille et essaie de gagner sa vie et les prix restent moins élevés par rapport aux tarifs des épices vendues en Europe.

Mes autres articles sur Zanzibar :

Bruxelles – Zanzibar tous les vendredis

Le safari bleu-Zanzibar

Lien de réduction de 30€ pour votre 1er utilisation Airbnb

Rejoignez la communauté laifouine sur Instagram et Facebook.